Banniere

Parrain et Jury 2011

Action Discrète parraine le KKO festival Carte blanche remplie d’exclusivités et de perles rares, vendredi 8 avril à 20h au cinéma Palace d’Altkirch.

Activistes qui proclament avec force Independenza. Humoristes qui maquillent leurs pastiches en nuits bleues. Ils avancent masqués. Un vrai braco sur l'humour pour ces encagoulés que l'anonymat rend désormais reconnaissables.

Quand il faut dénoncer la marée noire de l'Erika, le cynisme des hommes politiques au Salon de l'Agriculture, la dérive du Mondial de Football, la chasse à l'immigration illégale ou la hausse démesurée des prix de l'immobilier, ils collent à l'époque et décrètent l'état d'urgence, celle de la nécessité d'en rire quand on pourrait en pleurer.

"Derrière mon loup, je fais ce qu'il me plaît, me plaît, …". Chaque semaine sur Canal+ depuis 2005, voilà nos supers Héros sans cape, qui appuient là où ça fait mal et qui nous rappellent qu'entrer en résistance c'est déjà remarquer les maux d'une société qui part souvent en sucette.

A l'heure du stand up, quand beaucoup préfèrent s'afficher seul sur scène, ils choisissent le collectif.

Le KKO vous invite pour une soirée en mode commando, pour une action furtive et pleine de conscience. Action Discrète nous incite à jouer à armes égales face à l'ennemi qui nous encercle.

Notre commando s'explique avec la vie. Leurs interventions sont le reflet d'une certaine suractivité, une envie de plus, un excédent nécessaire pour faire face aux puissances hostiles, à cette froide réalité qui s'acharne pour nous faire mordre la poussière.

Si Marcel Beliveau représentait pleinement l'insouciance des 80's, une moustache, des caméras cachées pour voir sous les jupes des filles, Action Discrète est de notre époque, les années 10’s. Nos Parrains c'est Beliveau en mode Agit Prop, c'est Surprise Sur Prise avec une conscience aigue de son temps, c'est Jackass sans le nihilisme.

Poètes de l'exagération pour nous éviter l'effondrement, ils nous permettent de monter à l'assaut à leurs côtés et d'attaquer ce qui parait être inattaquable. Action - Réaction - Friction, le principe des corps immobiles sur lesquels s'exerce une pression parfois jusqu'à l'absurde.

Connus bien que cagoulés, ils réussissent à nous faire rire sur des sujets souvent lourds. Action Discrète crée l'événement, caricature notre époque par l'action, permet la prise de conscience par le divertissement.

Invités à nos 10 ans, nos parrains rappellent que la malice peut remplacer le cynisme pour éviter que le réel nous rattrape par la cravate. Ce Club des 5 diffuse la (bonne) parole et souligne qu'il est important de penser en dehors de nos cloisons modulaires et nos panneaux privatifs. Qu'il est impératif de prendre le risque d'imaginer que ce qui nous entoure n'est pas figé.

Ils pratiquent la vertu par l'exemple et sont de ceux qui pensent qu'il vaut mieux une courte démonstration qu'un long discours. Pousser la machine dans ses retranchements et le raisonnement jusqu'à l'absurde, faire hurler l'embrayage alors qu'on roule en Prius.

Leurs interventions sont autant de sauts dans l'inconnu quand armés de leur caméra cachée, ils entrent en contact avec la réalité loin des plateaux de télé avec bandes de rire préenregistrées. Ils nous permettent alors d'envisager le pire. On se met à penser qu'une autre réalité est possible en déviant de cette trajectoire qui nous semble écrite par d'autres.

Le rire devient ici un moyen de protection face à l'absurdité et la violence auxquelles nous sommes chaque jour confrontés. Action Discrète c'est un humour collé au présent avec ce décalage nécessaire pour comprendre qu'il est temps de faire un pas de côté pour gribouiller dans la marge.

Ne rien s'interdire, ni dieu ni maître, Rien n'est vrai tout est permis quand ça fait sens.

C'est alors que nous sommes saisis par ce besoin d'agir, cette envie de se lever et brandir le point, se prendre au piège, sans tambour ni trompette.

Le KKO festival vous convie le temps de cette soirée d'inédits aux côtés de l'équipe d'Action Discrète, Julien Cazarre, Sébastien Thoen, Thomas Séraphine, Patrice Mercier et Pierre Samuel.

Lâchez les figures imposées. Venez vous jouer des règles du jeu et des frontières pour tutoyer la ligne et être borderline.

Venez sentir l'adrénaline d'une opération secrète loin des schèmes et des process que nous impose un monde certifié ISO 9001.

Venez rejoindre l'invisible armada. Nous sommes tous des "anonymous", portons le masque et levons le poing.

Qu'un seul tienne et les autres suivront.

Soirée Vendredi 8 avril à 20h00 au Cinéma Palace Lumière : Action Discrète dans la place.
- Diffusion d’un inédit, jamais encore diffusé et d'une sélection de leur interventions, suivis d'une rencontre avec les parrains de cette 10ème édition du KKO festival.

 

©Xavier Lahache/CANAL+

Le Jury du 10ème anniversaire du festival

Un Jury éclectique qui confirme que « rien n'est vrai tout est permis».
Un Jury garanti 100% vu à la TV et qui sera à Altkirch rien que pour vos yeux.
Voici quelques lignes qui vous permettront de préparer la séance autographe et de demander une photo pour votre profil facebook.

Pierric Bailly : un président du jury qui fait l'actualité littéraire en réinventant l’éducation sentimentale, saisissant le vivant et l'universel dans les moindres fonds de verre. Une onde à l’amour le vrai, sans fleurs bleues et sans peur de grandir (Polichinelle, Michaël Jackson chez POL).

 

©Hélène Bamberger

Le président ne sera pas seul pour décerner les prix du KKO. Il sera accompagné de :
- Guillaume Bresson, artiste plasticien qui redéfinit la peinture magistrale au XXIe siècle en faisant fi de l'abstraction à la mode,

- Nouara Naghouche, comédienne qui a brûlé les planches du Théâtre du Rond Point avec son spectacle Sacrifices, plébiscité par le public comme par les critiques,

©Brigitte Enguerand

- Hassan Koubba, comédien tout terrain, à l'aise sur TF1 comme sur les planches, en troupe comme en stand up, en interprétation comme en écriture, fluent à L.A comme à Mulhouse.

©Christine Ledroit Perrin

 

Ce jury sera épaulé dans sa lourde tâche par un éminent membre de l'association Forum des Jeunes et par deux jeunes lycéens en pleine mutation.